AVEC LES COMPAGNONS D’EMMAÜS
(2006 -2008)

En automne 2006, je me suis engagée auprès de la communauté Emmaüs de Strasbourg.
J’étais l’une des rares femmes bénévoles.
Partageant dans un premier temps les tâches quotidiennes des compagnons, j’ai pu, au fur et à mesure de mon investissement, tisser des liens avec les compagnons, être à l’écoute des critiques, des désirs, jouir d’une complicité, émettre des propositions. Aimant cuisiner, j’ai compris que la cuisine de la communauté était mon champ d’action où je pouvais m’investir de manière créative.
Aussi, j’ai décidé de proposer régulièrement, à tous les compagnons, un repas à ma façon, aux saveurs de mon pays, de ma culture.
Chacun de ces repas est devenu un moment créatif, une rencontre, un partage, un échange… et un plaisir pour les compagnons et pour moi-même.
Une « esthétique relationnelle » !
La complicité avec les compagnons a donné lieu à la production d’un important travail photographique, d’une vidéo « Erik S. chez Dédé », proposant aux spectateurs d’assister, en temps réel, à la préparation d’un repas dans la cuisine de la communauté Emmaüs, ainsi que du livre d’artiste « Il est midi, là-bas ».
Ces productions réalisées chez et avec les compagnons d’Emmaüs, ont donné lieu à une exposition au Syndicat Potentiel, une galerie associative à Strasbourg. Pour la quasi-totalité des compagnons, cela fut leur première visite dans un lieu d’exposition.

emmüs01

emmaüs-02

il-est-midi

il-est-midi-01